CLINIQUE DIAR SAADA
CENTRE DE RÉFÉRENCE EN
CORRECTION DE LA VISION PAR LASER
CHIRURGIE
LEADER DANS LA TECHNIQUE
DE PHACOEMULSIFICATION
CORRECTION LASER
CENTRE SPÉCIALISÉ EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE ET CATARACTE
previous arrow
next arrow
Slider
CENTRE DE RÉFÉRENCE EN OPHTALMOLOGIE
LEADER DANS LA TECHNIQUE
DE PHACOEMULSIFICATION
CENTRE SPÉCIALISE EN CHIRURGIE RÉFRACTIVE
previous arrow
next arrow
Slider

EXPLORATION

Votre vision peut être défectueuse à cause de la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme.

EXPLORATION

Votre vision peut être défectueuse à cause de la myopie, l’hypermétropie ou l’astigmatisme.

Prise
en charge

Accueil & préparation

A votre arrivée à la clinique, vous êtes pris en charge dès la réception, votre accueil est assuré par une équipe dévoués et sympathiques.

Salle d'attente

En attendant votre consultation vous pouvez vous installer dans une salle d'attente spacieuse. Un ophtalmologiste est toujours disponible en consultation pour les explorations de routine.

Formalités administratives

Quand vous êtes admis pour une opération, la chirurgie se fait en ambulatoire et après les formalités administratives d'admission.

Admis pour opération

l'équipe de la réception vous accueille et vous conduit dans une salle pour votre préparation, celle ci se fera par l'équipe paramédicale.

Avant l'opération

Après préparation complète, vous êtes transporté sur une chaise ou un chariot dans la salle d'opération où l'équipe chirurgicale vous attend pour commencer la procédure programmée.

Après l'opération

A la fin de l'opération, vous êtes reconduit dans votre lit jusqu'à votre sortie de la clinique. Une assistante vous expliquera les précautions à prendre et la prise du traitement en post opératoire.

CHIRURGIE
REFRACTIVE

Notre clinique propose plusieurs techniques chirurgicales. la méthode la plus adaptée à votre cas particulier sera choisie avec votre chirurgien.

Débarrassez vous de vos lunettes

Le lasik est actuellement le moyen le plus approprié pour corriger vos problèmes de visions

Chirurgie Laser

Le lasik est actuellement le moyen le plus approprié pour corriger vos problèmes de visions

Chirurgie au laser Excimer (PKR ou Epilasik)

L’opération se pratique sous anesthésie locale, après un pelage de la couche superficielle (PKR) ou soulévement de celle ci (Epilasik), les impacts de laser sont appliqués sur la surface de la cornée. 

Les inconvénients résident dans les phénomènes douloureux qui peuvent exister pendant quelques jours. Dans certains cas, il peut survenir un voile cicatriciel susceptible de retarder la récupération visuelle. Ce voile est le plus souvent minime, mais, dans de rares cas, il peut être assez dense pour gêner la vision pendant plusieurs mois.

En cas de correction insuffisante, une nouvelle intervention est possible dans un délai minimum d’un an selon le niveau de l’épaisseur cornéenne.

L’implant myopique intra-oculaire

Consiste à placer une lentille à l’intérieur de l’œil après ouverture de celui-ci, le résultat recherché ne peut jamais être garanti, car il dépend des phénomènes de cicatrisation avec des modifications individuelles. Une correction complémentaire par lentilles de contact ou par ré-intervention est parfois nécessaire.

Parmi les conséquences possibles de ces complications, on peut citer la perception de halos, une tendance à l’éblouissement, une réduction de l’acuité visuelle, une gêne à la vision nocturne, une sécheresse oculaire, une vision dédoublée et un abaissement de la paupière supérieure. Ces complications transitoires peuvent parfois nécessiter un traitement médical ou chirurgical

oct

Chirurgie au laser Excimer (PKR ou Epilasik)

L’opération se pratique sous anesthésie locale, après un pelage de la couche superficielle (PKR) ou soulévement de celle ci (Epilasik), les impacts de laser sont appliqués sur la surface de la cornée. 

Les inconvénients résident dans les phénomènes douloureux qui peuvent exister pendant quelques jours. Dans certains cas, il peut survenir un voile cicatriciel susceptible de retarder la récupération visuelle. Ce voile est le plus souvent minime, mais, dans de rares cas, il peut être assez dense pour gêner la vision pendant plusieurs mois.

En cas de correction insuffisante, une nouvelle intervention est possible dans un délai minimum d’un an selon le niveau de l’épaisseur cornéenne. 

eye-icone2

L’implant myopique intra-oculaire

Consiste à placer une lentille à l’intérieur de l’œil après ouverture de celui-ci, le résultat recherché ne peut jamais être garanti, car il dépend des phénomènes de cicatrisation avec des modifications individuelles. Une correction complémentaire par lentilles de contact ou par ré-intervention est parfois nécessaire.

Parmi les conséquences possibles de ces complications, on peut citer la perception de halos, une tendance à l’éblouissement, une réduction de l’acuité visuelle, une gêne à la vision nocturne, une sécheresse oculaire, une vision dédoublée et un abaissement de la paupière supérieure. Ces complications transitoires peuvent parfois nécessiter un traitement médical ou chirurgical

Le laser intrastromal (Lasik)

Dans cette méthode, le laser est appliqué dans l’épaisseur de la cornée après découpe chirurgicale d’un volet de tissu cornéen remis en place en fin d’intervention. Cette technique, réalisée sous anesthésie locale est peu douloureuse et La récupération visuelle est rapide.
En cas de correction imparfaite, il est généralement possible de compléter le traitement selon le niveau de l’épaisseur cornéenne.
Le principal inconvénient réside dans la découpe du volet cornéen qui peut induire des complications spécifiques (altération de forme et de transparence de la cornée).

diagnostic-icone

Le laser intrastromal (Lasik)

Dans cette méthode, le laser est appliqué dans l’épaisseur de la cornée après découpe chirurgicale d’un volet de tissu cornéen remis en place en fin d’intervention. Cette technique, réalisée sous anesthésie locale est peu douloureuse et La récupération visuelle est rapide.
En cas de correction imparfaite, il est généralement possible de compléter le traitement selon le niveau de l’épaisseur cornéenne.
Le principal inconvénient réside dans la découpe du volet cornéen qui peut induire des complications spécifiques (altération de forme et de transparence de la cornée).

30 ans de chirurgie des yeux

Chirurgie de la cataracte

La cataracte est la cause la plus fréquente de cécité transitoire dans le monde. On la retrouve surtout chez le sujet âgé à partir de 55 ans. La CLINIQUE DIAR SAADA est l'un des premiers centres en Algérie à avoir pratiqué la technique moderne de PHACOEMULSIFICATION aux ultrasons pour extraire la cataracte, elle se fait sauf exception sans anesthésie sans douleurs et sans fil.

Chirurgie du glaucome

Le glaucome est l'élévation de la tension oculaire dans l’œil mais ce n'est pas que cela. C'est aussi une atteinte grave du nerf optique qui si elle n'est pas soignée aboutit à la cécité définitive. Le glaucome touche environ 4% de la population et se déclare en général dans les deux yeux. Son dépistage est très important chez toute personne au dessus de 40 ans, chez tous les diabétiques et les hypertendus.

Décollement de la rétine​

Il correspond à une poche de liquide sous la rétine. Le décollement de la rétine est plus souvent provoqué par le développement d’une ou plusieurs déchirures rétiniennes. Certaines conditions prédisposent au décollement de rétine : la myopie, la chirurgie de la cataracte, un traumatisme de l’œil, des antécédents de décollement de la rétine à l’autre œil, des antécédents familiaux de décollement de rétine.

Convention clinique diar saada

Fermer le menu
fr_FR
ar fr_FR
Close Bitnami banner
Bitnami